6054 octobre | 2013 | le-blog-de-gwen

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

le-blog-de-gwen
Mon œil ! et autres organes...
Muses et femmes dans l'art | 25.10.2013 - 22 h 52 | 2 COMMENTAIRES
Nus de René Groebli

Étiquettes : , ,

René Groebli est né à Zurich, en Suisse, en 1927.

Quelques photos qui font partie de la série d’avant-garde délicate et sensuelle « Eye of Love», un «poème d’amour», dédié à sa femme, Rita, en 1954.

e844e95264ef8258be8cdea5b6544ed7_XL 14 10 9 7 5 1

Muses et femmes dans l'art | 16.10.2013 - 20 h 35 | 0 COMMENTAIRES
The Sleeping Gypsy by Henri Rousseau 1897 MoMA New York

Étiquettes : , , , ,

Henri Rousseau The Sleeping Gypsy 1897 MoMA New Yor

 

 

 

 

 

 

The Sleeping Gypsy by Henri Rousseau

1897 – MoMA, New York

www.moma.org

Muses et femmes dans l'art | 14.10.2013 - 20 h 32 | 1 COMMENTAIRES
Les nus d’Erwin Blumenfeld

Étiquettes : , , ,

Erwin Blumenfeld (1897-1969)
Photographies, dessins et photomontages
du 15 octobre 2013 au 26 janvier 2014 au Jeu de Paume
http://www.jeudepaume.org/index.php?page=article&idArt=1775&lieu=1
 8 EBlumenfeld09  239  332  3110 BWhvFeHIYAAvrnk.jpg large
Femmes artistes | Muses et femmes dans l'art | 13.10.2013 - 18 h 44 | 0 COMMENTAIRES
By Joyce Tenneson

Étiquettes : , ,

http://www.tenneson.com

 

By Joyce Tenneson

By Joyce Tenneson

By Joyce Tenneson

By Joyce Tenneson

By Joyce Tenneson

By Joyce Tenneson

By Joyce Tenneson

By Joyce Tenneson

By Joyce Tenneson

By Joyce Tenneson

By Joyce Tenneson

By Joyce Tenneson

B_LW_0101032

Muses et femmes dans l'art | 12.10.2013 - 21 h 59 | 2 COMMENTAIRES
Dessins d’Auguste Rodin

Étiquettes : , , , ,

http://www.musee-rodin.fr/fr/collections/dessins

1-nu.1299891215.thumbnail 6a00d83451f54369e20120a817e3e1970b-320wi 1595_ecad73f0770f536 auguste-rodin-dessin-n-7214954-0 eros_rodin rod3_danseuse_001f Rodin nu rodin rodin_ero18 rodin_ero24 rodin_le-soleil-couchant350 rodin156-47103 rodin-eros-3

Muses et femmes dans l'art | 11.10.2013 - 20 h 16 | 3 COMMENTAIRES
By Alfred Cheney Johnston

Étiquettes : ,

6a00df351e888f88340120a6479f3b970b-800wi 1429281877 4980022373_5005b2b769 Kay English - 1920s - by Alfred Cheney Johnston AlfredCheneyJohnstonZiegfeldGirls11 Ziegfeld Model Risque - 1920s - by Alfred Cheney Johnston Barbara Stanwyck - Ziegfeld girl by Alfred Cheney Johnston flickr-4970874493-hd hazel-forbes-1 peggy-shannon q4 Susan-Fleming vintage_stock___alice_wilkie_by_hello_tuesday-d36b55h Virginia-Biddle-–-Ziegfeld-3523-by-Johnston-800x1163 Ziegfeld Girls (57) Ziegfeld

Déambulations intérieures | 08.10.2013 - 20 h 48 | 5 COMMENTAIRES
La danse toujours belle

Elles sont chaudes et humides. Salées aussi et elles me brûlent le visage.

Elles étaient sûrement éclatantes avant de sortir de mes yeux.

Elles étaient sûrement d’or et de lumière quand elles ont traversé ma poitrine et ma gorge.

Comme tes mots qui étaient pour moi. Et ta tendresse qui coulait dans mes organes.

Comme ces éclats d’amour que je ressentais pour toi.

 

Le précieux est éternel, et la danse toujours belle.

Muses et femmes dans l'art | 06.10.2013 - 14 h 32 | 1 COMMENTAIRES
Balthus Balthasar Klossowski – « The Dream » – 1955

Balthus Balthasar Klossowski 1908–2001

The Dream 1955

Balthus Balthasar Klossowski 1908–2001 The Dream 1955

 

Déambulations intérieures | 05.10.2013 - 20 h 39 | 13 COMMENTAIRES
Réminiscence en Do Majeur

Connexion de nuit.

Nous marchons quelques pas sur les gammes de notre histoire.

Une visite en cadence et virevoltent quelques réminiscences.

La tessiture de nos mots s’accorde d’elle-même et une douce fréquence m’envahit.

Je ne peux résister. Je bascule. Je te veux et je te donne le La.

Petit silence suspendu, une aspiration, et ta bouche m’attrape. C’est un déferlement sur tout mon corps, une vague soudaine, libératrice. Je suis de ta partie. Joue de moi ! Fais de moi ta partition et ton instrument, notre résonance !

Chacun de tes gestes alors est un corps à corps, le vibrato de mon plaisir tourbillonne et s’intensifie. Chacun de tes gestes alors est cet archer qui ouvre les limites de mon âme, chaque son que tu tires de moi est une nouvelle clé.

Tu m’emportes et me portes et me saisis. Tu joues de moi en parfaite soliste. Toutes les notes émises sont un gémissement, le langage lumineux et étrange de l’harmonie.

Dans tes mains, je veux sonner, résonner, tambouriner en oui majeur.

Je crie ! Ténor ! Alto ! Soprano !

La dernière gamme ! Et tous les instruments, en chœur, pour le grand final.

Publicité