6054 septembre | 2013 | le-blog-de-gwen

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

le-blog-de-gwen
Mon œil ! et autres organes...
Déambulations intérieures | 30.09.2013 - 20 h 26 | 0 COMMENTAIRES
Soupçon de transcendance

Je n’aurais plus de souvenirs

Je n’aurais plus de dépendances

Je n’aurais plus de souffrances

Je n’aurais plus de corps

Il n’y aura plus de Je

Je ne serais plus

Il n’y aura que cette lumière

Il n’y aura que la vie,

Le tout

 

(écris 2011 ou 2012, je ne sais plus).

Déambulations intérieures | 29.09.2013 - 11 h 32 | 2 COMMENTAIRES
Des accords

(écris en 2012)

A corps parfaits, cœurs imparfaits.

Mélodie douce amère sur champs virtuels

Tes mains en moi, sur moi, accordons nos âmes !

Soupirs et cris surpris, un instant, entre deux temps.

 

 

Mes Photos | 24.09.2013 - 21 h 05 | 4 COMMENTAIRES
Ciel d’orage

536829_10151905884477625_1006074782_n

1238830_10151905884552625_1249907966_n

1175042_10151905884497625_157158294_n

 

Mes Photos | 24.09.2013 - 21 h 00 | 5 COMMENTAIRES
Le jardin Exotique d’Eze (Alpes Maritimes) – (Statues de J-P Richard)

1175690_10151902462132625_506231127_n

1238271_10151927707827625_1549978946_n

555023_10151902461872625_1518479669_n

1239571_10151902461667625_342260252_n

1239441_10151902462202625_1188432995_n

1150783_10151902461992625_396314025_n

 

 

Déambulations intérieures | 18.09.2013 - 21 h 52 | 3 COMMENTAIRES
Des mots, un diamant

(Ecris en septembre 2011)

 

Un son s’éloigne. Infime vibration qui semble pourtant éternelle.

Une émotion s’accroche. Elle pourrait se laisser prendre par une simple brise.

Une brèche dans le corps. Elle se referme à la vitesse de l’érosion d’une montagne

Et laisse place au silence rempli.

De l’autre côté il y a toi.

Un regard.

Un sourire.

Un diamant.

Quelques mots laissés là, sur le passage.

Des traces intactes qui relieront les vies et les temps.

Déambulations intérieures | 18.09.2013 - 21 h 30 | 1 COMMENTAIRES
Gris argenté

Le métro du vendredi  soir s’ébranle dans le gris. Mon sac me transperce les épaules et mes pensées se confondent à cette mécanique implacable et oubliée du trajet quotidien.

Anesthésie. Mes yeux se promènent sans attention ni intention.

Une femme. Ses cheveux d’argent au-dessus d’un regard bleus et brillants.

Sa main dans une autre chevelure aux couleurs identiques. Une autre femme qui m’apparait alors.

Un éclat illumine un instant.

Mes Photos | 08.09.2013 - 20 h 55 | 1 COMMENTAIRES
Aube

999749_10151878773967625_2022883927_n

1184991_10151878773782625_783615607_n

Mes Photos | 08.09.2013 - 19 h 54 | 2 COMMENTAIRES
Jaune

2

22mai2010_retraite3displice1 401

22mai2010_retraite3displice1 234

1

Mes Photos | 07.09.2013 - 21 h 41 | 3 COMMENTAIRES
Contraste 2

487247_10151144825272625_107865894_n

Mes Photos | 07.09.2013 - 21 h 20 | 1 COMMENTAIRES
Constraste

1175635_10151928038057625_1547366796_n

 

Publicité